Nuggets : Jokic en chef de file

Les Nuggets remis de leur déception de terminer aux pieds des play-off ont accueilli Paul Millsap en grande pompe. Vavel vous fait un tour d'horizon de la franchise du Colorado.

Nuggets : Jokic en chef de file
Jokic pourra compter sur Harris.

Mouvements

Arrivées : Tyler Lydon (24e choix draft), Monte Morris (51e choix draft), Trey Lyles (Jazz), Paul Millsap (Hawks), Josh Childress, Torrey Craig.

Départs : Danilo Gallinari (Clippers), Mike Miller (Libre), Roy Hibbert.

Prolongations : Mason Plumlee

Denver Nuggets a aussi voulu sa part du gâteau dans cette grosse free agency. Ils ont jeté leur dévolu sur Paul Millsap pour l’associer dans la raquette au serbe Nikola Jokic. C’est un retour remarqué pour celui qui a grandi dans le Colorado. Quatre fois All Star et neuf fois en play-off, c’est un joueur d’expérience qui débarque parmi une pléiade de talents que sont Jamal Murray, Emmanuel Mudiay, Nikola Jokic et autres Gary Harris. Mike Malone, coach de tout ce beau monde a déclaré “Nous pensons que Nikola et Paul forment le duo d’intérieurs le plus talentueux et le plus créateur de toute la Ligue”. Pas faux, il y a pire dans la Ligue qu’avoir deux joueurs capables autant de régaler à la passe que scorer dans un moment important.

Une arrivée importante qui compense le départ de l’ailier italien, Danilo Gallinari du côté de Los Angeles. Une place vacante dans le 5 des Nuggets qui fera un heureux, sûrement Wilson Chandler. Lui qui avait des envies d’ailleurs cet hiver estimant ne pas assez débuter les matchs. Arrivé dans le Colorado dans le trade envoyant Carmelo Anthony chez les Knicks, c’est un peu le pilier de la franchise. Bon défenseur, pouvant embêter les meilleurs ailiers, il possède également un bon shoot extérieur (33,7% en 2017 contre 39% pour Gallinari). En parlant de shoot extérieur, les Nuggets ont récupéré le 24e choix de draft de Utah, Tyler Lydon, un intérieur qui a obtenu un pourcentage de 40 sur sa dernière année en NCAA avec Syracuse. Il évolue dans la raquette au poste 4. Très bon au rebond, cependant il a encore d’énormes progrès à faire sur son jeu défensif. Il pourra également suppléer Wilson Chandler sur quelques minutes au poste d’ailier. Autre joueur évoluant dans la raquette et arrivé cet été dans le Colorado, Trey Lyles. Drafté en 12e position par Utah, il n’a pas réussi à s’imposer dans la rotation derrière Rudy Gobert. Il était déjà courtisé par Denver à la sortie de l’université. Deux ans après, il les rejoint alors qu’il n’a que 21 ans comme certains prospects draftés cette année. Donovan Mitchell, l’arrière, fait le chemin inverse et rejoint Utah dans un effectif déjà bien fourni à ce poste. Mais il aura forte à faire face à Faried, Hernangomez, Jokic, Plumlee et Millsap pour avoir un gros temps de jeu et surtout comme Lyles, il devra progresser défensivement.

Effectifs

Meneur : Emmanuel Mudiay, Jameer Nelson

Arrière : Gary Harris, Will Barton, Jamal Murray, Malik Beasley

Ailier : Wilson Chandler

Ailier fort : Paul Millsap, Kenneth Faried, Juan Hernangomez, Trey Lyles, Darrell Arthur, Tyler Lydon

Pivot : Nikola Jokic, Mason Plumlee

(En gras le 5 majeur probable)

Les Nuggets possèdent un effectif équilibré entre jeunes talents (Mudiay, Jokic, Murray, Harris qui ont à peine une moyenne de 2 saisons dans la grande ligue) qu’il faut continuer à faire grandir et des joueurs expérimentés pour encadrer tout ce beau monde (Millsap, Chandler, Nelson). S’arrêtant aux portes des play-off l’an passé, Mike Malone va continuer de proposer un jeu rapide aux fans des Nuggets et faire progresser ses petites pépites.

Joueur à suivre : Nikola Jokic

Une des véritables révélations de la saison dernière. Pour sa première saison en NBA, il avait déjà montré quelques belles prédispositions notamment aux rebonds. Sa deuxième saison a été celle de l’explosion. Finaliste au trophée du MIP (Most improved player) avec Antetokounmpo et Gobert, sélectionné pour le rising stars, proche de qualifier Denver pour les Play-off et surtout un habitué des Top 10 avec ses passes géniales dans la raquette adverse. En haussant la passe presque au rang d’art. Il est à la passe ce qu’est Kendrick Lamar au hip-hop. Il a fait quelques massacres, pas à la tronçonneuse, l’an passé. 40 puntos au Madison Square Garden ce qui en fait son meilleur total dans sa carrière. 6 triples doubles dont un énorme à 21 rebonds, 12 passes et 17 points contre Golden State et une victoire avec +22. Après la révélation, c’est l’heure de la confirmation. Encore irrégulier par moments, certes il n’a que 22 ans et encore une forte marge de progression pour devenir le franchise player de Denver. Il doit travailler ses carences défensives, il se fait encore trop facilement bouger dans sa propre raquette. Moins d’un contre et interception par match, c’est loin des meilleurs pivots de la ligue malgré sa grande envergure de bras qui peut compenser son assez faible vitesse. Sa progression sera intéressante à suivre et il sera un des joueurs majeurs de Denver cette saison. Nul doute qu’avoir Paul Millsap à ses côtés le fera progresser défensivement.

Objectif saison : Une place en Play-Off ?

L’équipe de Mike Malone a terminé à 1 victoire des play-off à l’Ouest. Avec ses mouvements et l’arrivée d’un joueur comme Paul Millsap, le Colorado peut de nouveau espérer jouer en play-off après 4 ans de disette. C’est l’objectif dans une conférence ouest plus dense que jamais mais avec des équipes comme le Clippers ou le Jazz qui se sont considérablement affaiblis. Si peu de doutes existent sur la qualité de sa raquette, en revanche on attendra plus d’un Emmanuel Mudiay par exemple qui s’est fait prendre sa place par le vieux Jameer Nelson et dont ses stats sont en régression par rapport à son année de rookie. Et s’ils venaient à se qualifier difficile de s’imaginer mieux qu’un premier tour où ils tomberaient soit face aux Warriors, Spurs ou Rockets. Bref, retrouver les play-off sera déjà une bonne saison.7

Meilleur et pire scénario :

- L’entente Jokic/Millsap fonctionne à merveille, Mudiay se remet sur les bons rails et est candidat au MIP. Denver retrouve les play-off et c’est happy hour de Nuggets chez Mc Donald’s.

- La raquette est performante mais le poste de meneur fait défaut et Denver s’arrête de nouveau aux portes des play-off.

Pronostics : 43 victoires / 39 défaites / 6e-8e place

Bilan 2017 : 40 victoires / 42 défaites / 9e place

Quoi qu’il arrive ils seront à la lutte pour les play-off. Dire qu’ils y seront peut vous rapporter un peu d’argent.

NBA