Preview des Nets 2017/2018 : D'Angelo Russell franchise player, on est impatient de voir ça !

Pour la 1ere fois depuis le trio Pierce-Garnett-Terry, les Nets attirent l'attention des projecteurs. Sean Marks et Kenny Atkinson essayent de reconstruire tant bien que mal l'autre franchise de New-York et ça commence à ressembler à quelque chose. Exit Brook Lopez, welcome d'Angelo !

Preview des Nets 2017/2018 : D'Angelo Russell franchise player, on est impatient de voir ça !
Un back-court qui nous fait saliver d'avance.. (clutchpoints.com)

Mouvements :

Arrivées : D’Angelo Russell et Timofey Mozgov (Lakers), Allen Crabbe (Portland), DeMarre Carroll (Toronto), Jarrett Allen (22e choix de draft), Tyler Zeller (Boston)

Départs : Brook Lopez (Lakers), Andrew Nicholson (Chine), Justin Hamilton (Toronto)

Prolongations : aucune.

Le Front Office des Nets a été très actif cet été dans la mesure de leurs moyens. Cela commença par le trade de leur désormais ex-franchise player Brook Lopez et un 27e choix de la draft (2017) avec les Los Angeles Lakers en échange de Timofey Mozgoz et surtout D’Angelo Russell. Ils obtiennent ainsi un jeune joueur à fort potentiel ainsi qu’un pivot qui remplacera numériquement le départ de Lopez dans le 5 majeur. Ce trade marque un tournant dans l'histoire des Nets avec une envie de renouvellement de l'effectif. Ils ont poursuivi leur été en mettant le grappin sur Allen Crabbe en échange seulement d’Andrew Nicholson (qui fut coupé dans la foulée par Portland). L’an passé, il avait déjà jeté leur dévolu sur Crabbe lorsque l’ailier était agent-libre restreint mais les Blazers avaient matché l’offre. Pour que son été soit « parfait », le GM Sean Marks devait encore gratter quelques tours de draft pour continuer le processus de reconstruction. C’est chose faite puisque dans la cadre du trade de DeMarre Carroll à Brooklyn, les Nets reçoivent en plus un 1er tour de draft (2018) ainsi qu’un second (2018).  Un véteran + deux tours de draft contre le modeste Justin Hamilton, jackpot. Enfin, Brooklyn possédait le 22e choix de la draft 2017 et a décidé de sélectionner Jarrett Allen ; un pivot défensif, vertical et athlétique qui devrait obtenir quelques minutes en back-up de Mozgov et Zeller.

Effectif :

Meneur : Jeremy Lin, Spencer Dinwinddie, Isaiah Whitehead

Arrière : D’Angelo Russell, Caris LeVert, Sean Kil Patrick

Ailier : DeMarre Carroll, Allen Crabbe, Joe Harris

Ailier-fort : Ronda Hollis-Jeferson, Trevor Booker, Quincy Acy

Pivot : Timofey Mozgov, Tyler Zeller, Jarrett Allen

(En gras figure le potentiel 5 majeur aligné en début de saison)

L’effectif s’est clairement amélioré sur les extérieurs avec les arrivées de Russell, Crabbe et Carroll ; un mélange entre jeunesse (Crabbe, LeVert, Russell, Hollis-Jeferson) et expérience (Carroll, Mozgov, Booker et Lin). Pincement au cœur pour les fans de Brooklyn suite au départ de Brook Lopez. Après 9 années de bons et loyaux services au sein de la franchise du New Jersey puis de Brooklyn, le frère de Robin quitte sa franchise de toujours après une année 2017 qui l'a vu devenir le meilleur marqueur de l'histoire de Brooklyn. En bref, Coach Atkinson possède un groupe jeune et prometteur qui devrait encore progresser cette saison.

Joueur à suivre : D’Angelo Russell

Après deux saisons compliquées dans la cité des Anges, il est temps pour D-lo de lancer enfin sa carrière. En fuyant L.A et son environnement délétère, Russell évoluera avec peu de pression dans une franchise sans grandes ambitions pour le moment. Brook Lopez faisant le chemin inverse, D’Angelo devient quasiment le franchise player par défaut et pourrait former, avec Jeremy Lin, un back-court dés plus intéressant.

Objectif saison : gratter des victoires...et des tours de draft

La franchise n’a aucun intérêt à tanker puisque son pick appartient une nouvelle fois encore aux Boston Celtics (désormais aux Cavs après le trade de Kyrie et Isaiah). Kenny Atkinson aura alors pour objectif de trouver la bonne alchimie pour faire jouer tout ce beau petit monde ensemble tout en continuant à polir et développer les talentueux gamins de son effectif. Accessoirement, les Nets tenteront de glaner quelques victoires supplémentaires pendant que Sean Marks sera à l’affût pour tenter de chopper du tour de draft.

Meilleur et pire scénario :

. D’Angelo Russell s’impose comme le patron de Brooklyn, Jeremy Lin est épargné par les blessures, Caris LeVert cartonne en sortie de banc et DeMarre Carroll retrouve son niveau d’Atlanta. Côté front office, Sean Marks arrive à subtiliser un choix du top 10 de la prochaine draft, Kenny Atkinson gratte quelques victoires supplémentaires et les Nets finissent même devant les voisins New-Yorkais.

. D-Lo ne s’acclimate pas à sa nouvelle équipe, Lin continue de squatter l’infirmerie et les jeunes peinent à confirmer les espoirs placés en eux. Brooklyn fait une saison similaire à la précédente et termine encore une fois bon dernier de la conférence EST.

Pronostic : 25 victoires / 57 défaites / 12e - 14e place

Entre 23 et 26 victoires selon les rédacteurs mais un sentiment général de 25 victoires. La compétition pour ne pas être le dernier de la conférence EST sera acharné entre Bulls, Hawks et Nets.