Bilan de la Summer League de Salt Lake City

Du 4 au 7 juillet se tenait une Summer League "réduite", regroupant simplement quatre franchises au sein d'un championnat miniature. L'Utah Jazz évoluait à domicile (dans la ville de Salt Lake City), face aux Celtics de Boston, aux Spurs de San Antonio, et aux Sixers de Philadelphie. L'occasion de voir un duel très attendu entre Markelle Fultz, premier choix de la Draft, et Jayson Tatum, le n°3. Devant leur public, les jeunes du Jazz ont fait preuve d'autorité pour s'assurer le titre, avec un sans-faute à la clé. Derrière, une situation peu commune : égalité parfaite entre Boston, Philadelphie et San Antonio, une victoire chacun ! Voici le bilan des principales performances individuelles et collectives de la compétition.

Bilan de la Summer League de Salt Lake City
Donovan Mitchell, décisif lors du triomphe du Jazz à domicile

Un Jazz explosif.

Portés par un duo déchaîné, le collectif de Salt Lake City n'a pas fait dans la dentelle, avec un niveau de jeu assez phénoménal pour une équipe aussi jeune. Malgré une présence physique encore friable dans la raquette (moins de rebonds que l'adversaire à chaque rencontre), le Jazz a su compenser en jouant sur la vitesse d'exécution de ses joueurs.                                                                                                                                                                                                                               Au poste de meneur, l'Australien Dante Exum, en NBA depuis 2014, s'est montré à la hauteur pour guider ses partenaires. Il termine avec 20 points et 6 passes décisives de moyenne.                                                                                                                                                                                                                                     Pour l'accompagner, l'arrière Donovan Mitchell, choix n°13 de la Draft, était lui aussi à son avantage. En compilant 16 points et 2 passes décisives, il s'est montré auprès de ses nouveaux dirigeants, qui vont sûrement l'intégrer dans la rotation après le départ de Gordon Hayward.

Dante Exum
Dante Exum

Les Celtics portés par Tatum.

En résistant de belle manière au Jazz (défaite 65 à 68), Boston est parti la tête haute de Salt Lake City, malgré un bilan comptable négatif. Jayson Tatum, sélectionné en troisième position à la Draft, était en belle forme, rassurant ainsi les supporters de la franchise aux 17 titres NBA.                                                                            

Du haut de ses 19 points, 10 rebonds et 2 passes décisives de moyenne, il a clairement assumé son statut. De bon augure pour la suite, car Boston attend beaucoup de lui, après avoir échangé son choix n°1 contre le n°3.

San Antonio, le collectif avant tout, comme en NBA.

Rarement bénéficiaires d'un choix dès le premier tour de la Draft, les Spurs doivent alors improviser pour compléter leur effectif de manière intelligente. Mais, par conséquent, il est très compliqué de pouvoir compter sur des individualités qui brillent en Summer League, d'où l'intérêt de miser sur un jeu d'équipe. Pour transmettre cette mentalité aux jeunes, deux joueurs faisant déjà partie de la rotation en NBA sont donc chargés de les encadrer.                                      

Pour conclure les offensives, le polyvalent Bryn Forbes a donc l'occasion de se montrer, lui qui aura plus de responsabilités en l'absence de Tony Parker, blessé pour quelques mois encore. Un rôle plutôt bien géré par le joueur de 23 ans, qui termine avec 20 points, 2 rebonds et 3 passes décisives de moyenne.

Dans un registre différent, le Letton Davis Bertans (24 ans) a fait parler sa taille (2,10 m) pour se montrer précieux dans la raquette, et très gênant pour les défenseurs adverses. Son bilan personnel : 12 points et 5 rebonds par match.

Bryn Forbes
Bryn Forbes

Philadelphie, Jonah Bolden plutôt que Fultz.

Laissé au repos pour le dernier match, le choix n°1 de la Draft n'était donc pas de la partie pour la seule victoire des Sixers. C'est pourquoi il serait judicieux de se tourner vers l'Australien, sélectionné en trente-sixième position. Pas forcément attendu, il a fait preuve d'un étonnant leadership, ajoutant à cela une remarquable polyvalence.                                                                                                                                                                                                                                                      Il s'est offert des moyennes très correctes dans toutes les catégories statistiques : 10 points, 5 rebonds, 2 passes décisives, 2 interceptions et 2 contres. Lors de la victoire face aux Spurs, lors de la dernière journée, il a montré un admirable sang-froid au moment de prendre ses responsabilités, pour finir avec 16 points et 8 rebonds. Un joueur à suivre la saison prochaine.

Résultats.

Première Journée :                                                                                                                                                                                                                                     Utah 87 vs 74 San Antonio                                                                                                                                                                                                                    Philadelphie 88 vs 89 Boston

Deuxième Journée :                                                                                                                                                                                                                                    Utah 100 vs 94 Philadelphie                                                                                                                                                                                                                        San Antonio 81 vs 70 Boston

Troisième Journée :                                                                                                                                                                                                                                    Utah 68 vs 65 Boston                                                                                                                                                                                                                                   San Antonio 86 vs 94 Philadelphie