Kevin Durant signe pour des clopinettes : la dynastie Warriors est en marche

Après toutes les courtoisies échangées durant toute la saison entre Stephen Curry, Draymond Green, Klay Thompson, Steve Kerr et Kevin Durant, la signature de ce dernier était inévitable. Comme il l’avait annoncé, KD a fait des sacrifices financiers en s’asseyant sur près de 10 millions de $ la saison prochaine.

Kevin Durant signe pour des clopinettes : la dynastie Warriors est en marche
Kevin Durant prêt à échanger des millions contre une deuxième bague (Crédit : Twitter @NBA)

Le sacrifice était attendu par tout le monde, on attendait désormais de voir à quelle hauteur il serait. Finalement, il a été plutôt intéressant. Au vu des dernières transactions côté Warriors, on s’y attendait. Avec un Stephen Curry qui s’est offert le plus gros contrat de tous les temps avec plus de 200M sur 5 ans, et un André Iguodala qui va toucher 48M sur les trois prochaines années, il fallait forcément faire des économies quelque part pour ne pas faire exploser la masse salariale. Kevin Durant le savait dès qu’il a signé l’été dernier. Toute la saison il a rabâché être prêt à lâcher quelques millions pour que les Warriors puissent conserver leur solide socle d’All-Stars. Ce que l’on peut dire, c’est que cette fois il aura tenu parole, n’en déplaise aux fans d’OKC, et à Russell Westbrook.

Un nouveau cap passé sans encombre

En effet, le multiple All-Star et MVP des dernières finales NBA a signé le contrat parfait pour son équipe en signant sur deux ans, pour 53 millions de $, sachant qu’il aurait pu réclamé plus de 70 millions. Surtout, seule l’année prochaine est garantie, à l’image du contrat de Lebron James, et la deuxième est donc en option. On imagine bien qu’après ce sacrifice financier pour la saison qui arrive, la franchise d’Oakland lui rendra la pareille en lui offrant un contrat plus en adéquation avec l’importance du bonhomme lors de la prochaine intersaison. Le mec a envie de gagner des titres, et une bague de champion NBA vaut bien quelques millions.

Il faut dire que la zone de confort est bien loin désormais après une saison monstrueuse. Rentré dans le moule Warriors sans aucun souci, il a continué à faire ses statistiques sans empiéter sur l’efficacité du groupe, et il a réalisé un véritable chef d’œuvre lors des finales NBA (35,2 pts ; 8,4 rebonds ; 5,4 passes , le tout à 55 % de réussite, dont 47 % à longue distance) faisant passer tout le monde au second plan, même un LeBron James en triple-double de moyenne. Bien entouré par un collectif construit magnifiquement par le coaching de Steve Kerr, tout le monde a bien compris à Golden State l’apport phénoménal que KD pouvait donner.

Ainsi, Curry s’est montré plus discret, Klay Thompson s’est concentré en priorité sur la défense du meilleur arrière extérieur, et Draymond Green a laissé sans rechigner ses responsabilités offensives pour devenir le véritable chien de garde et energiser de la franchise, une sorte de Dennis Rodman all-around. Sachant que Shaun Livingston et André Iguodala sont toujours là pour sortir du banc, les Warriors vont de nouveau être les candidats les plus sérieux à leur succession, même si Chris Paul a débarqué à Houston, même si Carmelo Anthony arrive à Houston ou Cleveland, l’équipe à battre se situera bien à Oakland, encore une fois.


Share on Facebook