EuroBasket 2017: La Slovénie sacrée

Au terme d'une folle soirée, la Slovénie, portée par un grand Dragic (35 points), remporte le premier titre de son histoire face aux Serbes (93-85).

EuroBasket 2017: La Slovénie sacrée
Les nouveaux champions. Source: Reuters

Les 6000 Slovènes qui avaient fait le déplacement à Istanbul ne risquent pas d'oublier cette soirée fabuleuse. Après un match d'une forte intensité physique, les arbitres contribuant en oubliant quelques coups de sifflet des deux côtés, la Slovénie est venue à bout d'une grande et vaillante équipe serbe.

Dragic en mode MVP

Au milieu de la bouillante ambiance stambouliote, un homme a marqué la soirée et le tournoi de son empreinte. Goran Dragic, meneur des Miami Heat, a marqué à lui tout seul plus du tiers des points de son équipe. 35 points en tout et pour tout dont 20 dans le seul deuxième quart-temps. Une performance de très haut niveau, dans la lignée de son excellent tournoi (21 points de moyenne avant ce match), qui lui permet d'être logiquement élu MVP et dans le 5 du tournoi. Un 5 complété par son compatriote le jeune Luka Doncic, son adversaire du soir Bogdan Bogdanovic, l'arrière russe Shved et l'espagnol Pau Gasol.

La Slovénie a eu peur

Cette finale a débuté sur les chapeaux de roue avec un premier quart-temps serré et offensif (22-20). Les Serbes tiennent tête aux Slovènes, portés par un bon Bogdanovic, compilant 6 points et 3 passes décisives sur les 10 premières minutes. Cependant ils vont être victimes d'une grosse accélération de Dragic, bien aidé par Doncic (même si pas très adroit) et Prepelic. Les Slovènes vont creuser un écart maximum de 12 points et rentrent au vestiaire avec 9 points d'avance (56-47).

Le début du 3ème quart-temps s'incrit dans la même lignée jusqu'à la première frayeur slovène. Il reste un peu moins de 5 minutes et Doncic s'effondre après que sa cheville gauche ait tournée. Il ne reviendra plus sur le parquet et finira le match en larmes sur le banc. Les Serbes vont après ça revenir dans le match et finir le quart-temps à seulement 4 points (71-67). Les joueurs de Djordjevic continuent de pousser dans les 10 dernières minutes et on croit qu'ils vont réussir à remporter le match quand à 4 minutes de la fin du match, Dragic sort définitivement, pris de crampes après avoir loupé ses 3 derniers tirs. A ce moment-là, les Serbes repassent même devant. Cependant, en l'absence de leurs deux leaders Randolph et Prepelic, néo-levalloisien, prennent les choses en main et triomphent sur le score de 93-85.

La Slovénie vient d'écrire la plus belle page de son histoire et nous a offert une superbe finale. Les Serbes peuvent se consoler avec la médaille d'argent et l'espoir de dominer le basket européen et, pourquoi pas mondial, dans les années à venir si les cadres participent. Rendez-vous au mondial chinois en 2019 pour avoir la réponse.

Basket Europe