Les Bleus effacent la Serbie et s'approchent des demi-finales

Dominateur de bout en bout, la France s'est largement imposé face à la Serbie et ne sont plus qu'à un match d'une qualification pour les demi-finales.

Les Bleus effacent la Serbie et s'approchent des demi-finales
Crédits : lemonde.fr

Déjà éliminée, la Serbie n'a pas fait le poids face aux hommes de Didier Dinart. Plein de maîtrise, toujours avec un banc efficace, les Experts font un grand pas vers les demi-finales. Avec 8 points dans l'escarcelle, ces derniers joueront la première place du tour principal face à la Croatie à Zagreb. Une rencontre aux allures de remake de la finale du Mondial 2009 perdue par les croates dans cette même salle de la capitale. 

Après le Boze Pravde ("dieu de justice" en langue serbe) et La Marseillaise, la rencontre débute dans une salle qui sonne bien creux. Luka Karabatic avait joué 3 minutes face à la Suède avant son carton rouge, ici il prend sa première exclusion temporaire au bout de 25 secondes (0-0 ; 1e). Mijajlo Marsenic a fait encore plus rapide que le cadet des Karabatic : deuxième minute de jeu et le joueur du Vardar Skopje met une main en plein visage de Kentin Mahé. Après vidéo, les arbitres danois sortent logiquement le carton rouge. Début de match mouvementé (2-1 ; 3e). A cause de plusieurs pertes de balles, la France encaisse des buts et ce sont les serbes qui en profitent pour passer devant (4-5 ; 9e). La défense française se resserre et les serbes ont beaucoup plus de mal à se trouver des intervalles. Premier temps mort posé par le coach de la Serbie (9-7 ; 15e). Enormément de pertes de balles pour les deux équipes dans ce début de partie. La France tente de jouer plus rapidement les engagements - à la manière de la Norvège - et il y a de l'efficacité (13-10 ; 23e). Marquant un 10-5 dans les dernières minutes, les Bleus mènent 19-12 après ces 30 premières minutes. La seconde période ne sera qu'une formalité...

Le jeu vers l'avant français est fluide et le différentiel entre les deux équipes n'évolue pas (22-15 ; 37e). L'enjeu est totalement différent de celui face à la Suède et cela se ressent sur le rythme. Les attaques prennent le dessus sur les défenses et ce match est toujours un long chemin tranquille pour la France (29-22 ; 45e). Les gardiens et leurs arrêts n'auront pas émergés dans ce match, Porte et Claire s'amusent sur la droite avec un croisé et un but mauvais côté pour le demi-centre nantais (35-27 ; 53e). Touchant les montants à 3 reprises en toute fin de partie, la France ne deviendra pas la première équipe à passer la barre des 40 buts dans cet Euro. Sans souci puisque les Experts s'imposent 39-30 face à la faible opposition des serbes. Luka Karabatic est élu MVP de la rencontre.