Les Experts assurent le coup face à la Biélorussie

Ce succès 32-25 assure une belle première place aux Bleus. Rendez-vous pris pour la suite de la compétition.

Les Experts assurent le coup face à la Biélorussie
Crédits : ouset-france.fr

Déjà qualifiée pour le tour principal, la France a dominé sans trop de difficulté la Biélorussie à Porec. Cette victoire assure aux Bleus 4 points lors du prochain tour, qui commence samedi à Zagreb. Les biélorusses verront également la capitale croate grâce à leur victoire en début d'Euro face à l'Autriche. Nedim Remili a été préservé ce soir sur ce dernier match de poules en raison d'une légère blessure. 

Ce n'est pas une surprise mais la la défense de cette jeune équipe de Biélorussie est solide et les Bleus ont du mal à trouver des intervalles pour aller au shoot (4-4 ; 8e). Grâce à deux buts en cage vide, la Biélorussie passe devant au tableau d'affichage. Côté tactique, Didier Dinart a l'air d'avoir abandonné la 1-5 du début de match face à la Norvège (7-9 ; 16e). Vincent Gérard lit bien le jeu de Hleb Harbuz sur jet de 7 mètres et stoppe deux de ses tentatives. La France en profite pour repasser devant (11-10 ; 22e). La première mi-temps se termine bien pour les Bleus. Ils arrivent à obtenir le plus gros écart du match sur le jet de 7 mètres au buzzer de Michael Guigou (14-11 ; 30e). Le point noir des 30 premières minutes, c'est la blessure au genou de Timothé N'Guessan. Le barcelonais a vu un biélorusse retomber sur sa jambe. Poche de glace et retour sur le banc pour lui. 

Dinart décide de mettre sur le terrain les joueurs qui composeraient son équipe-type dès le début de la seconde mi-temps. Dika Mem marque notamment d'en dehors des 9 mètres (16-12 ; 34e). Ménagés lors du match face à l'Autriche, Cédric Sorhaindo et Nikola Karabatic pèsent énormément sur le jeu français aujourd'hui. Ils ne sont plus dans le même club, mais qu'importe. Le coach biélorusse pose son temps mort (21-15 ; 40e). Les Bleus ont maintenant bien pris les devants face aux biélorusses et assurent un écart suffisant pour aller chercher la victoire. L'aîné des frères Karabatic est maintenant mis au repos jusqu'à la fin du match (26-20 ; 49e). La France a gérée, Vincent Gérard a encore été génial et Luc Abalo nous a gratifié d'un chabala monstrueux, dont lui seul a le secret, dans les derniers instants (32-25 ; 60e). Nikola Karabatic MVP de la rencontre, a reçu sa petite bouteille de parfum de la part de l'EHF. 

3 victoires en 3 matchs et la France accède au tour principal avec le maximum de points. Tout commencera samedi à Zagreb, peut-être face à la Croatie...