En battant Nice, Metz Handball reste invaincu

Metz retrouvait les parquets de LFH après cette longue pause due au Mondial allemand. L'OGC Nice, troisième du championnat, n'a pas fait le poids sur la longueur face à Laurisa Landre et ses coéquipières.

En battant Nice, Metz Handball reste invaincu
Crédits : handlfh.org

Après la trêve internationale qui a couronnée les Bleues, le championnat reprend ses droits. Aux Arènes, une petite moitié des championnes du monde étaient présentes. Metz n'a pas fait de quartier dans ce dernier match de 2017 face à l'OGC Nice de Jannela Blonbou et Carmen Martin. Les messines gardent leur invincibilité dans cette saison 2017/2018 avec un 12/12.

5 minutes de jeu sur l'horloge et le coach niçois pose déjà son premier temps mort. Metz mène 5-1 dont trois buts en contre-attaque (5-1 ; 5e). L'égyptienne Abdelmalek tente de remobiliser ses coéquipières, et cela marche. Les niçoises construisent mieux leurs attaques et Hatanou Sako sort les parades qu'il faut. Emmanuel Mayonnade demande à son tour son premier temps mort (5-5 ; 11e). Ana Gros montre que son bras gauche n'est pas resté en vacances. La slovène permet à Metz de réaliser un petit écart même si Nice ne lâche pas l'affaire (12-9 ; 23e). Le jeu à basse intensité de l'OGC Nice a plutôt bien marché dans ces dernières minutes. Le club de la Côte d'Azur a profité des quelques erreurs messines en attaque mais Metz garde tout de même un petit différentiel à la pause (15-11 ; 30e). 

Pendant la pause, le président du Metz Handball, Thierry Weizman, a révélé qu'une arrière d'expérience devrait bientôt intégrée l'effectif de son club.

Les championnes du monde françaises de Metz sont bien de retour dans le championnat. Grâce Zaadi et Orlane Kanor marquent pendant que Béatrice Edwige fait des dégâts à l'intérieur, au sein de la défense niçoise (18-13 ; 38e). La géante suédoise Linnea Torstenson, championne d'Europe avec Bucarest en 2016, se réveille enfin après une première partie de match moyenne. Sauf que rien n'y fait. Rien ne semble toucher la maison lorraine, qui s'éloigne au tableau d'affichage (25-16 ; 48e). Metz déroule totalement dans cette fin de rencontre. Manon Houette fait de nouveau son entrée, inscrit deux buts et ressort pour sa première exclusion temporaire. Nice n'a inscrit que sept buts en 25 minutes (29-18 ; 55e). La seconde période fut à sens unique. Les championnes en titre battent facilement l'OGC Nice Handball sur le score de 32 à 20. Malgré trois petits jours pour se retrouver, les messines ont très bien géré ce dernier match de l'année 2017. 36 points sur 36 possibles, impossible de faire mieux.