Folie douce sur Hambourg : la France championne du monde de handball

La France a eu du caractère. La Norvège, ultra-favorite, est tombée. Ces Bleues remportent leur troisième médaille en trois compétitions. La première en or.

Folie douce sur Hambourg : la France championne du monde de handball
Crédits : 20minutes.fr

Juste avant le début du match, Olivier Krumbholz a déclaré que "le mot d'ordre c'est lucidité". Il n'y a pas de doute, la lucidité elle l'avait cette équipe. La France a su contrôlée sa fin de match, là où elle avait faiblit il y a un an, en demi-finale de l'Euro, contre cette même Norvège. C'est un exploit formidable de battre les scandinaves dans cette salle d'Hambourg, bien plus favorable à une victoire finale pour l'équipe de Thorir Hergeirsson. Ces filles sont maintenant les dignes héritières de leurs aînées de 2003. 

Les Bleues prennent la rencontre par le bon bout, notamment en défense où Béatrice Edwige dérange la construction du jeu norvégien. Le coach français fait tourner avant le quart d'heure de jeu avec les rentrées de Pineau, Lacrabère et Nze Minko. Une 1-5 homme à homme est mise en place avec Estelle Nze Minko en 3 avancé (4-7 ; 14e). Le projet de jeu est bien respecté. Les françaises vont beaucoup vers les extérieurs et Manon Houette et Laura Flippes profitent bien des faiblesses de Lunde sur les ailes (9-9 ; 23e). Ces Bleues font une grande première période, surtout qu'elles terminent en double infériorité numérique sans prendre de but (11-10 ; 30e). Amandine Leynaud a réalisée une immense mi-temps avec un 8/18, sortant même deux jets de 7 mètres de Nora Mork et Stine Oftedal. L'avantage des filles de l'Equipe de France, c'est qu'elles gardent leur projet de jeu. Aucune adaptation par rapport aux norvégiennes ne se fait. C'est cela la grande force de l'EDF dans ces 30 première minutes.

Malgré une nouvelle infériorité numérique, la France pose des problèmes aux norvégiennes et prend même les devants (13-10 ; 33e). La partie est plus compliquée, la Norvège rentre dans son match et ressemble plus à la Norvège que l'on connaît (17-17 ; 45e). Le match devient irrespirable, chaque action est très physique et les arbitres sont de plus en plus sous pression (18-18 ; 51e). Amandine Leynaud fait une parade décisive malgré le un contre un réussit de Stine Oftedal. Olivier Krumbholz buzze pour la dernière fois du Mondial (21-20 ; 55e). Le money-time c'est le moment Alison Pineau. La brestoise inscrit un jet de 7m et provoque un passage en force, la France est toujours devant...  LA FRANCE EST CHAMPIONNE DU MONDE ! Alexandra Lacrabère marque un dernier but et les Bleues l'emportent 23-21 à Hamburg. Olivier Krumbholz saute de joie sur son banc, Laura Flippes s'effondre, Amandine Leynaud est en pleurs. 

L'Equipe de France féminine de handball est championne du monde pour la seconde fois après le titre de 2003. La France aura glanée les deux titres mondiaux sur la planète handball cette année. Les deux fois contre la Norvège. Cette génération était bronzée, cette génération était argentée, elle est maintenant dorée.