U17 (F) : la France échoue en demi-finale et jouera le bronze

Contrairement au reste de la compétition, les Bleuettes n'ont pas commencé le match par le bon bout et ont subi les assauts allemands.

U17 (F) : la France échoue en demi-finale et jouera le bronze
Ici en préparation à Torcy, les U17 devront allées chercher la médaille de bronze face à la Hongrie        Photo : handnews.fr

C'est la quatrième demi-finale sur quatre possibles pour nos équipes jeunes cet été, et celle-ci ce n'était pas gagné d'avance. Ces Bleuettes sont des miraculées car en tour préliminaire, elle commence par une défaite 23-26 face à la Roumanie, elles se ressaisissent en battant les tchèques 24-19 et puis lors du dernier match elles ne devaient pas perdre face à la Suède et c'est ce qu'elles ont fait. Match nul 23-23 avec un but à 5 secondes de la fin. Cela passe de justesse et la France compte donc zéro point au début du tour principal donc obligation de gagner les deux matchs. L'Espagne est totalement maîtrisée (29-24) et la défense a fait clairement la différence face à la Norvège avec une solide victoire (26-19), qui permet d'atteindre cette demi-finale. Justement, ce match se joue face à l'Allemagne, première du tour préliminaire. Dans la journée, la Norvège a écartée la Hongrie (26-21) pour se qualifier en finale de cet Euro slovaque.

L'effectif français a subit un léger changement puisque Elise Caramello s'est blessée à la tête dans les derniers moments du match face aux norvégiennes et a dû rentrer en France. Elle est remplacée par la gardienne du pôle espoir de Brest, Agathe Quiniou, jusqu'ici 17e joueuse.

C'est donc parti à Michalovce, la ville slovaque hôte de cet Euro U17 (0-0 ; 1e). Il faut croire que c'est pareil dans toutes les catégories, l'Allemagne commence fort ses matchs, les défenses sont déjà extrêmement présentes (1-2 ; 6e). C'est un début de match plutôt compliqué pour les Bleuettes, qui sont encore à une distance respectable (3-6 ; 14e). La France revient dans le match grâce à une exclusion temporaire allemande (6-7 ; 18e). L'Allemagne reprend un petit break à 5 minutes de la pause, les arbitres signalent beaucoup de jeu passif, signe de bonnes défenses (7-10 ; 25e). C'est une première période laborieuse des françaises, la gardienne allemande répond présente au rendez-vous, au contraire de la française. Nos passes vers la pivot manque parfois de précision, ce qui permet à l'Allemagne de récupérer des ballons faciles. Sauf que rien est fait, cela reste du handball, tout peut arriver et il reste 30 minutes pour une place en finale (10-13 ; 30e).

Entame de nouveau mitigée des françaises et plus gros écart du match (10-15 ; 33e). C'est malheureusement le match où les Bleuettes proposent le moins de choses depuis le début de l'Euro, il faudrait revenir à la marque rapidement pour rester en vie. Le coach allemand pose son temps mort trois minutes après celui de Laurent Puigségur (14-19 ; 41e). L'écart reste le même, la rencontre se resserre mais la France vient de marquer trois fois de suite sur jet de 7m, pas dans le jeu. Les intervalles sont tout de même bien trouvés (18-22 ; 48e). Dernier temps mort de l'ancien international français champion du monde 2001 et il faudrait un nouveau miracle pour que la France passe (19-24 ; 55e). La dynamique était pourtant bonne après un magnifique tour principal mais les allemandes ont été, aujourd'hui, plus fortes. Score final 27-21, l'Allemagne jouera la Norvège, que la France avait pourtant facilement battue hier.

Pour obtenir la médaille de bronze, les françaises joueront dimanche face à la Hongrie, vainqueur du dernier Festival Européen de la Jeunesse Européenne (FOJE), à Györ.