Euro Hockey Indoor: la Belgique crée la sensation

Du 12 au 14 janvier, VAVEL est présent à Anvers pour vous faire vivre l’Euro de Hockey Indoor de l’intérieur. Chaque jour, vous pourrez retrouver un article récapitulatif sur notre site afin de vous tenir au courant des derniers résultats.

Euro Hockey Indoor: la Belgique crée la sensation
Euro Hockey Indoor: la Belgique crée la sensation

Pologne (FIH 5) 10 – 3 Danemark (FIH 19)

Le premier match de la compétition opposait la Pologne, outsider au titre européen, au Danemark, qui ne s’était pas qualifié pour la dernière édition de l’événement. Pourtant, la première mi-temps fut plus équilibrée que prévu et les Danois réussissaient à tenir tête aux Polonais, menant même au score en début de match. Malheureusement pour les rouge et blanc, la seconde période fut à sens unique et la Pologne maîtrisait complètement son sujet, inscrivant huit buts pour, finalement, l’emporter largement sur le score de 10-3. Une victoire déterminante pour les Aigles, dans un groupe qui est composé aussi de l’Allemagne, meilleure nation au monde et grande favorite à un nouveau sacre européen ainsi que de la République Tchèque, nation habituée de l’événement et demi-finaliste de la dernière édition. 

Allemagne (FIH 1) 8 – 1 République Tchèque (FIH 6)

Les grands favoris n’auront fait aucun cadeau à la République Tchèque pour leur entrée en lice. Malgré plusieurs arrêts magnifiques du gardien tchèque, l’Allemagne a rapidement ouvert la marque en début de rencontre avant de se mettre à l’abri en fin de première période. Par la suite, la Nároďák s’est démobilisée et a permis à la Mannschaft de creuser l’écart en soignant par la même occasion son goal average. Avec cette défaite, la République Tchèque se retrouve déjà dos au mur et devra à tout prix s’imposer face au Danemark si elle veut continuer à pouvoir rêver d’une qualification pour les demi-finales.

Autriche (FIH 2) 5 – 0 Suisse (FIH 8)

Pour la première fois de la journée, la Suisse et l’Autriche nous ont permis de voir un match équilibré, même si le score pourrait faire penser le contraire. En effet, malgré les cinq buts inscrits par la deuxième meilleure nation au monde, la rencontre fut partagée, la victoire se jouant uniquement sur le réalisme et l’organisation défensive des Burschen, qui, dans ce domaine, peuvent se targuer de pouvoir rivaliser avec l’Allemagne. Même si la défaite ne peut pas être oubliée, la Suisse pourra bâtir sur sa performance afin d’aller chercher une qualification pour les demi-finale de la compétition, dans ce groupe très relevé, qui compte trois de huit meilleures nations au monde.

Russie (FIH 4) 1 – 5 Belgique (FIH 16)

Il aura fallu attendre la quatrième rencontre pour voir le premier upset de la journée. Devant son public, la Belgique a créé l’exploit en disposant de la Russie sur le score de 5-1. Durant l’ensemble du match, les Red Lions ont dominé leur adversaire, même s’ils ont pêché à la finition, notamment sur penalty corner (1 sur 5). Il aura néanmoins fallu attendre la toute fin de rencontre pour voir la Belgique émergée, notamment grâce à deux buts alors que la cage adverse était libre, les Russes ayant retiré leur gardien pour placer un sixième joueur sur le terrain. Grâce à cette victoire, la Belgique fait déjà un grand pas vers les demi-finales, tandis que la Russie peut, elle, se poser des questions après cette performance décevante.

République Tchèque (FIH 6) 9 – 1 Danemark (FIH 19)

Après sa lourde défaite lors de son match d’ouverture face à l’Allemagne, la République Tchèque a parfaitement réagi en détruisant littéralement le Danemark qui n’a rien pu faire. En effet, pris à la gorge dès l’entame du match, les Danois ne sont jamais rentrés dans la rencontre et ont laissé les Tchèques développer leur jeu, ce qui est la chose à ne pas faire. Avec cette victoire, la République Tchèque se relance dans la course pour les demi-finales. En effet, en cas de victoire ou de nul face à la Pologne samedi, la Nároďák sera dans le dernier carré. Pour le Danermak par contre, le rêve d’atteindre le top 4 s’arrête déjà. Avec 0 points en deux matchs, les rouge et blancs disputeront les matchs de classements.

Allemagne (FIH 1) 8 – 1 Pologne (FIH 5)

L’ogre allemand n’en a pas fini de dévorer tout sur son passage. Après une première grosse victoire face à la République Tchèque, la Mannschaft a remis le couvert, cette fois-ci face à la Pologne. Rapidement devant, les Allemands ont une nouvelle fois géré la rencontre à leur manière, c’est-à-dire en étant organiser et en étant efficace devant les cages, comme aucune autre nation ne peut l’être. Avec cette victoire, l’Allemagne valide d’ores et déjà sa place dans le dernier carré et montre une nouvelle fois qu’elle est le favori incontesté de ces championnats d’Europe 2018. Pour la Pologne, tout se jouera lors du dernier match de la phase de groupe face à la République Tchèque.

Autriche (FIH 2) 2-2 Russie (FIH 5)

Il aura fallu attendre l’avant-dernier match de la journée pour voir un match nul entre deux équipes. Dos au mur après sa défaite face à la Belgique, la Russie devait impérativement prendre des points pour continuer à espérer rejoindre le dernier carré. En tête pendant toute la rencontre, les Russes ont craqué en fin de match et ont concédé le but égalisateur à moins de 30 secondes du sifflet final. Une fin de match frustrante pour les deux équipes qui auraient espérer pouvoir prendre les trois points et ainsi faire un pas dans la bonne direction. Avec ce résultat, l’Autriche a totalement son sort en main, tandis que la Russie devra s’imposer contre la Suisse demain et espérer une défaite de la 2e nation au monde face à la Belgique.

Belgique (FIH 16) 2-1 Suisse (FIH 8)

C’est la grosse surprise du tournoi. Déjà vainqueur de la Russie en début de journée, les Red Lions se sont cette fois-ci imposés face à la Suisse et ont par la même occasion validé leur billet pour les demi-finales, dans ce qui est leur premier Euro Indoor A. Une nouvelle fois, la Belgique a montré une organisation défensive que beaucoup d’équipes du tournoi peuvent envier, tout en gardant le contrôle sur le match malgré le fait que les Suisses n’étaient qu’à un but d’égaliser. Grâce à ces 3 points, les Red Lions sont assurés d’être dans le dernier carré. Une victoire ou un match nul samedi face à l’Autriche leur garantirait de finir en tête du groupe et ainsi d’éviter l’Allemagne en demi. 

Nicolas Evrard (depuis la Lotto Arena d'Anvers)