Une journée en Magnus (Jeudi 5 Octobre) : une 10e journée sous le signe d'Octobre rose

A la veille de la 10e journée de Ligue Magnus, on se prépare tranquillement aux cinq rencontres qui nous attendent vendredi soir. Si Lyon retrouve la glace, Strasbourg et Chamonix sont sur le point de se livrer un duel "à la muerte", cette journée sera marquée par le soutien des Brûleurs de Loups à l'opération Octobre rose à l'occasion de la réception d’Épinal.

Une journée en Magnus (Jeudi 5 Octobre) : une 10e journée sous le signe d'Octobre rose
Une journée en Magnus (Jeudi 5 Octobre) : une 10e journée sous le signe d'Octobre rose

Les Brûleurs de Loups impliqués dans l’opération Octobre Rose

Pour ceux qui ont prévu de regarder tranquillement la rencontre entre les Brûleurs de Loups et le Gamyo Epinal ce vendredi soir, qu’ils ne soient pas étonnés s’ils voient un maillot rose sur la glace. En effet, pour la deuxième année d’affilée, le club de Grenoble va apporter son soutien à l’opération Octobre rose en revêtant exceptionnellement un maillot rose. Cela est loin d’être anecdotique puisque tous les maillots des joueurs seront ensuite mis en vente aux enchères. Tous les bénéfices obtenus seront ainsi reversés à l’association à l’Office De Lutte contre le Cancer (ODLD) pour aider à la recherche contre ce fléau. Ce jeudi, une conférence de presse a été organisée à Pôle Sud par le club, dont toutes les composantes sont impliquées, à l’image de Mathieu Le Blond, joueur des BDL, mais également président de l’AJPH (Association des Joueurs Professionnels de Hockey sur glace).

En ce qui concerne la rencontre en elle-même, elle s’annonce sacrément engagée entre deux équipes qui n’ont plus connu la défait depuis le 26 septembre dernier. Au coude à coude avec Bordeaux pour la 3e place, Grenoble ne peut pas se permettre de laisser filer des points à Pôle Sud tandis que le Gamyo doit l’emporter pour véritablement prendre l’air par rapport à la 9e place.

Angers va devoir défendre à Mériadeck

Restant sur trois défaites à la suite, Angers se serait sans doute bien passé d’un déplacement à Bordeaux. En grande difficulté sur le plan défensif avec la deuxième plus mauvaise défense du championnat (38 buts encaissés), et un Florian Hardy très loin de son meilleur niveau devant le filet, les Ducs se préparent à affronter la meilleure attaque du pays (44 buts). Une attaque qui vient d’en coller sept à Nice mardi dernier, et s’appuie sur cinq joueurs à plus de dix points inscrits en neuf matchs (15 pour Sauve, 14 pour McEachen, 13 pour Hughesman, 11 pour Labelle, 10 pour Jaatinen). Ça s’annonce donc très compliqué pour Brennan Sonne et ses hommes mais il va falloir qu’ils se battent pour essayer de décrocher quelque chose. Actuellement 9e, les Angevins ont effectué une première partie de championnat décevante. Un gros coup en terres bordelaises pourrait être le déclic pour repartir sur de bonnes bases.

Les mêmes Gothiques que face à Grenoble pour défier Nice

Après avoir perdu en prolongations face à Grenoble mardi dernier, Amiens se préparer à affronter Nice en terres azuréennes, dans une partie importante entre deux équipes calées à l’affût du Top 4. Grâce au point récupéré face aux Brûleurs de Loups, les Gothiques sont passés devant leur futur adversaire étant donné que ces derniers ont pris une terrible volée à Bordeaux (0-7), et n’ont donc pas ramené le moindre point. Pour cette partie importante dans la quête du Top 4, Mario Richer a fait appel au même groupe. Les quatre absents de mardi dernier sont toujours à l’infirmerie (Coulaud Leclerq, Perry et Suire). Le coach amiénois pourra évidemment compter sur Philippe Halley, auteur de son premier de la saison mardi, et très actif avec sept lancés tentés. Comme toujours, Jeremie Romand (9 points), Tommy Giroux ou encore Janne Laakkonen (7 points) seront disponibles pour faire tourner l’une des attaques les moins efficaces du championnats (21 buts en 9 parties).

Le groupe des Gothiques : Buysse, Savoye – Bault, Marcos, Matima, Giroux, Narbonne, Romand, Trabucco, Karmeniemi, Olive, Favarin, Prissaint, Smach, Laakkonen, Da Costa, West, Halley, Guillemain, Kuralt

Nouveau match de la peur pour l’Étoile Noire

Comme mardi dernier, la lanterne rouge va affronter l’équipe qui la précède. Toujours solidement amarrée à la dernière place avec aucun point à son compteur, l’Étoile Noire s’apprête à jouer Chamonix, nouveau 11e du championnat suite à la victoire acquise par Mulhouse en Alsace. On le répète journée après journée mais la situation est désastreuse pour les Strasbourgeois, pire défense de la ligue avec 41 buts encaissés déjà, soit plus de 5 par match en moyenne ! En face, ils vont retrouver des Pionniers également en plein doute. S’ils possèdent six points, ils restent sur cinq défaites consécutives lors desquelles des grosses inquiétudes offensives sont apparues. En effet, ils ont seulement inscrits trois petits buts sur l’ensemble de ces cinq matchs ! Une statistique effrayante qui doit être corrigée rapidement. Quoi qu’il arrive, une série négative sera donc stoppée dans cette partie, que ce soit d’un côté ou de l’autre. Pour le perdant, le coup de massue en sera d’autant plus puissant.

Lyon retrouve enfin sa glace !

On pouvait presque se demander si la patinoire Charlemagne allait revoir de la Ligue Magnus ! Après avoir disputé ses six premières rencontres à l’extérieur, les Lions avaient vécu un cauchemar pour sa première à domicile le 29 septembre dernier. Entre le coup d’envoi retardé d’une heure à cause d’un trou dans la glace, le score de 3-0 en faveur d’Epinal après 20 minutes, et un problème de surfaceuse empêchant la partie de se disputer, le match suivant contre Strasbourg avait également dû être reporté. Maintenant que tous les problèmes sont réglés, les Lions peuvent reprendre le cours de la saison à la maison. Et quoi de mieux qu’affronter le champion sortant et actuel leader pour se remettre en selle ?

Redevenus leaders cette semaine, les Dragons de Rouen arrivent en pleine confiance à Lyon, avec seulement une défaite au compteur en neuf parties. Attention malgré tout pour les hommes de Fabrice Lhenry, la fraîcheur lyonnaise pourrait faire la différence, même si on peut s’interroger sur leur condition après une dizaine de jours sans avoir disputé une rencontre en intégralité. La réponse ce vendredi soir.

Programme de la 10e journée :
20h : Grenoble (4e/17pts) – Epinal (7e/12pts)
20h : Nice (6e/14pts) -Amiens (5e/14pts)
20h15 : Bordeaux (3e/18pts) – Angers (9e/11pts)
20h30 : Chamonix-Mont-Blanc (11e/6pts) – Strasbourg (12e/0pts)
20h30 : Lyon (8e/11pts) - Rouen (1er/23pts)

Autres sports