Une journée en Magnus (Mardi 3 Octobre) : Strasbourg en état d’urgence, Rouen nouveau leader

Grosse soirée de hockey ce mardi puisque la neuvième journée de Lgiue Magnus se tenait en même temps que l'avant-dernier match des Rapaces en CHL. Sur la glace du vice-champion d'Europe, le club français n'a pas été ridicule. Dans le championnat domestique, Strasbourg a laissé filer un derby important et les gros ont fait le boulot.

Une journée en Magnus (Mardi 3 Octobre) : Strasbourg en état d’urgence, Rouen nouveau leader
L'Etoile Noire est en très grande difficulté

CHAMPIONS HOCKEY LEAGUE

Les Rapaces ont fait ce qu’ils ont pu

Une heure et demie avant le début des premiers matchs de la 9e journée de Ligue Magnus, les Rapaces de Gap faisaient face à un défi d’une envergure exceptionnelle. Lucaino Basile et ses hommes ont affronté le double champion d’Europe en titre dans son enceinte. Sur la patinoire Frölundaborg du Frölunda Göteborg, le champion de France n’a pas réussi à créer l’exploit de l’année, mais a été loin d’être ridicule. Dominés comme attendu, les Rapaces ont tenu 10 minutes avant de concéder l’ouverture du score de Christoffer Ehn d’un beau lancé croisé.

Après un tiers, les Gapençais sont donc encore dans le match, mais vont craquer en deuxième période. Déjà auteur de 10 points dans la compétition, Ryan lasch gonfle ses statistiques en inscrivant deux buts tandis que Lias Andersson en rjoute un autre, le tout en douze minutes. Malgré un but inscrit par Devin Tringale en supériorité, les Français sont décrochés, et le match plié. Le Frölunda va ainsi gérer son avance et ajouter un dernier but par l’intermédiaire de Filip Westerlund (45e) pour porter le score à 5-1. Les Suédois sont ainsi assurés de terminer premiers de leur groupe avant de se déplacer à Gap le 10 octobre prochain pour l’ultime partie de cette phase de groupe. Une partie qui sera la dernière pour les Rapaces, défaits cinq fois en cinq rencontres dans cette compétition.

Classement Groupe H :

LIGUE MAGNUS

Mulhouse s’offre le derby de la peur à Strasbourg

C’était le point chaud de la soirée avec ce derby alsacien entre les deux cancres de cette première partie de saison. Un derby qui aura finalement été à sens unique. Après une première période dominée, sans réussir à tromper la vigilance de Chabera, les Scorpions ont passé la vitesse supérieur au début de la seconde période. En moins de quatre minutes, Yorick Treille, Milan Jurik et Kevin Hecquefeuille douchent la patinoire Iceberg en permettant aux leurs de mener 3-0. Strasbourg est mis KO. Si Edmund Augstkalins sonne un semblant de révolte en réduisant l’écart, les espoirs de remontée seront éteints définitivement par deux dernières réalisations de Havlik et Rubles côté Mulhousien. Avec cette défaite 5-1, l’Etoile Noire perd une huitième rencontre en autant de partie. De son côté, Mulhouse décroche un succès important pour rester au contact du peloton.

Bordeaux en démonstration sous l’impulsion de Jaatinen

Battu par Grenoble dimanche dernier, Bordeaux avait à cœur de régir devant son public. Malheureusement pour les Aigles, ce n’était pas le bon jour pour venir à Mériadeck. Menés 3-0 au bout d’une période (buts de Jattinen, Guillaume et Valier), les Niçois ont vécu un long calvaire. Félix Petit ajoute un quatrième but en seconde période tandis que Cadren, Besch et encore Jaatinen vient compléter le tableau des scores pour permettre aux Boxers de l’emporter 7-0. Auteur d’un doublé, mais également de trois assistances, le joueur finlandais Antti Jaatinen réalise donc là un match exceptionnel à cinq points pour porter ses Boxers vers un succès qui les propulse sur le podium.

Rouen et Grenoble assurent, Epinal dans le Top 8

En effet, Grenoble perd une place au classement puisque si les Brûleurs de Loups sont sortis vainqueurs de leur duel au Coliseum face aux Gothiques, ils ont dû attendre les prolongations et le but de la délivrance signé Kyle Hardy. Auparavant, ce même Hardy avait ouvert le score, mais Halley Laakkonen avaient permis aux Gothiques de virer en tête en début de troisième période. Finalement, Tartari est parvenu à arracher l’égalisation à 2-2 avant donc le dernier but décisif qui permet aux Brûleurs de Loups d’arracher deux points, insuffisants pour conserver la 3e place.

De son côté, Rouen continue à enchaîner les victoires, et de quelle façon. Menés 3-0 au bout de 15 minutes par les Ducs d’Angers (Arrossamena, Sonne, Masson), les hommes de Fabrice Lhenry ont réussi à renverser la vapeur totalement en collant cinq buts à la suite à leur adversaire ! Nicolas Ritz a montré le chemin, puis Marc-André Thinel y est allé de son doublé, tandis que Philippe Paquet et Benjamin Antonietti ont terminé le travail. Les Angevins parviennent à revenir à 5-4 par le biais d’un but d’Antonin Manavian, mais il est déjà trop tard. Rouen accroche son huitième succès en neuf parties et reprend la première place à Gap, tandis que Angers est tout simplement éjecté du Top 8 avant un déplacement périlleux à négocier à Bordeaux.

Enfin, dans le dernier match de la soirée, le Gamyo Epinal a assuré les trois points face à des Pionniers minés par les blessures. Dominateurs dans cette rencontre, les Spinaliens sont tombés sur un Richard Sabol très solide devant son filet (39 arrêts), mais ce dernier n’a pas pu repousser toutes les tentatives. Ainsi, Alex Nikiforuk et Joshua Gratton ont trouvé la faille pour inscrire deux buts suffisants pour empocher la victoire. Chamonix réduira l’écart en fin de partie (Joakim Erdugan) pour éviter le blanchissage, mais le Gamyo l’emporte bien 2-1 et reprend place dans le Top 8, laissant son adversaire du soir englué en fond de classement.

Classement Ligue Magnus :