Une journée en Magnus : Les Rapaces se font brûler les ailes

Ce dimanche 1er octobre était riche en matchs avec pas moins de cinq affiches au programme, dont deux réels chocs au sommet, notamment entre les deux derniers finalistes du championnat. Retour donc sur une journée spectaculaire.

Une journée en Magnus : Les Rapaces se font brûler les ailes
Unejournée en Magnus : Les Rapaces se font brûler les ailes

Le leader gapençais écrasé à Rouen

Pour bien débuter le dixième mois de l’année, cinq affiches de Ligue Magnus étaient au programme pour le compte de la 9e journée, avec en tête de gondole le remake de la dernière finale opposant là encore les deux premiers du championnat, Rouen et Gap. Un choc qui s’est finalement transformé en une fessée retentissante pour les Rapaces. Sur la glace rouennaise, le leader gapençais a vu le palet se faufiler dans son filet régulièrement, tout au long de la partie, sans que cela ne s’arrête. Tour à tour, Chakiachvili, Antonietti, Chakiachvili encore, Thinel, Roy à deux reprises, et enfin Nicolas Deschamps (auteur de 4 assistances également), ont levé les bras devant leur public pour permettre aux Dragons d’enfiler sept buts alors que dans le même temps, Matija Pintaric a réussi à préserver sa cage inviolée. Score final, 7-0. Oui, on peut appeler ça une branlée. Malgré cet énorme droite dans la face, Luciano Basile et ses hommes restent en tête de la Ligue Magnus, mais voient leur adversaire du soir revenir à deux petits points, avec un match en retard. La lutte est engagée.

Grenoble monte sur le podium

C’était l’autre grosse affiche de la soirée, entre deux autres équipes destinées à jouer les premiers rôles cette saison. Grenoble recevait Bordeaux avec la possibilité de monter sur le podium en cas de victoire. Objectif accompli pour les Brûleurs de Loups puisqu’ils ont réussi à se défaire des Boxers sur le score de 6-5 dans une partie maîtrisée par les locaux. Si Mathieu Andre a ouvert le score pour les Boxers, Champagne, Golicic et Rodman ont permis à leur équipe de prendre les devants au tableau d’affichage pour ne plus jamais les lâcher. Si McEachen permet aux Bordelais de rester au contact à la fin du premier tiers, des buts de Baazzi, Le Blond et Giroux vont mettre à l’abri les Rapaces, même si les Boxers recolleront grâce à un doublé de Cadren et une réalisation d’Edwards dans les cinq dernières minutes. Un court instant de souffrance pour les locaux, finalement vainqueurs 6-5, et désormais 3e du championnat, juste devant leur adversaire du soir.

Amiens enchaîne enfin, Belisle délivre les Aigles

Plus bas dans le classement, Amiens est allé décrocher la victoire sur la glace de Chamonix, 4-1 (buts de Marcos, West, Romand et Da Costa). Dans une partie longtemps fermée les hommes de Mario Richer ont mis du temps avant de trouver la solution pour mettre à terre les Pionniers. Cette victoire est importante pour les Gothiques puisqu’elle fait suite à celle acquise contre Mulhouse. Et deux succès consécutifs, c’est une première pour eux cette saison. Une première qui leur permet de revenir à deux petits points du podium tandis que Chamonix reste englué en fond de classement.

Une situation que partage également Mulhouse, battu à domicile par Epinal au terme d’un match riche en buts (5-6). Des buts de Carter et Gratton ont permis au Gamyo de virer en tête après 20 minutes. Derrière les Scorpions ont réussi à se libérer offensivement pour réduire l’écart. Une peine non récompensée puisque inévitablement, les Spinaliens répondront toujours du tac-o-tac pour préserver leur avance.

Enfin, le dernier match de la soirée a vu Nice venir à bout d’Angers sur le score de 4-3, après prolongations. Un succès venu de loin puisqu’à la mi-match Lacroix et Sonne avaient permis aux Ducs de mener 2-0. Les Niçois ne se sont pas effondrés et réagissent en enfilant trois buts coup sur coup (Vrielynck, Hampl, Spelda) avant que Sonne ne s’offre un double pour permettre aux angevins d’égaliser. Pour boucler cette belle partie, il aura donc fallu attendre la prolongation afin que Louis Belisle ne scelle définitivement l’issue de cette partie en inscrivant son troisième but de la saison. Nice est 5e du classement, et peut espérer monter sur le podium lors de la prochaine journée en cas de victoire sur la glace des Boxers à Mériadeck.

Classement Général :

En bref….

- Si son équipe du Dynamo Pardubice s’est incliné sur la glace de Liberec, Sacha Treille s’est illustré en inscrivant l’unique but de son équipe d’un tir surpuissant. Il s’agit là de son 4e but de la saison. Autre international français présent de le roster du club tchèque, Jordann Perret a également disputé cette partie, sans inscrire son nom au tableau de marque.

Autres sports