Les Bleues battent le Japon et se qualifient pour les 1/8e de finale des championnats du Monde

C'était le match qu'il fallait gagner, mais surtout le match qu'il ne fallait pas perdre. Après les corrections face aux Pays-Bas et la Hongrie, les Bleues devaient s'imposer face au Japon si elles voulaient encore espérer quelque chose dans ces Mondiaux.

Les Bleues battent le Japon et se qualifient pour les 1/8e de finale des championnats du Monde
Avec quatre buts, Estelle Millot a joué un grand rôle dans la victoire des Bleues (crédit: Michel Dumergue)

La tache ne s'annonçait pas aisée face à des Japonaises mortes de faim, qui s'étaient elles aussi inclinées, de manière moins lourdes, face aux Pays-Bas et la Hongrie. Néanmoins, dans une fin de match à suspens, c'est bien l'Équipe de France qui a eu le dernier mot. 

Le début de match est serré entre les deux équipes. Les attaques sont en forme et les défenses ont du mal à s'adapter aux schémas offensifs adverses. La France et le Japon se répondent du tac au tac, et après 8 minutes de jeu, le score est déjà de 3 à 3. Néanmoins, le deuxième quart-temps est totalement différent. Les Bleues prennent le jeu à leur compte et dominent les Nipponnes des deux côtés du terrain. La défense ne laisse rien passer et l'attaque se sublime en inscrivant trois buts. À la mi-temps, la France a pris le large et mène 6-3. On pense alors que le plus dur est fait.

Néanmoins, au retour des vestiaires, les Japonaises montrent un tout autre visage, bien plus conquérant. Elles sont bien plus concentrées et appliquées, et mènent la vie dure aux Bleues. Elles profitent de certaines erreurs françaises pour revenir à égalité. Néanmoins à quelques secondes de la fin du troisième quart-temps, Estelle Millot relance complétement les Bleues avec un but. Un petit coup derrière la tête des Japonaises.

Le dernier quart-temps est lui aussi très disputé et les deux équipes se battent sur chaque ballon, elles savent qu'avec la victoire, elles pourront disputer un 1/8 de finale de championnat du Monde. La France souffre mais ne rompt pas. En toute fin de match, les Japonaises bénéficient d'un penalty, on croit alors au pire. Néanmoins, Lou Counil renvoit la tentative nippone et valide la victoire des Bleues.

Avec ce succès face au Japon, la France termine troisième de son groupe et affrontera l'Australie samedi à 22h00. Un match qui s'annonce très compliqué, mais comme le dicton le dit si bien: impossible n'est pas français.
 


Share on Facebook