À 16 ans, Eve Planeix crée la sensation et se qualifie pour la finale du solo libre en natation synchronisé

N'ayons pas peur des mots, c'est la sensation française de ce début des championnats du Monde de la FINA. Eve Planeix, à peine âgée de 16 ans, s'est qualifiée ce lundi soir pour la finale du solo libre en natation synchronisée. Une performance extraordinaire qui lui permet de rejoindre les 12 meilleures nageuses de la planète pour sa première participation aux Mondiaux.

À 16 ans, Eve Planeix crée la sensation et se qualifie pour la finale du solo libre en natation synchronisé
Eve Planeix a créé l'exploit à Budapest

C'était sans pression que la jeune française débutait son solo libre. Pour sa première participation aux Mondiaux, Planeix n'avait pas d'objectif particulier sauf celui de s'éclater, et elle l'a rempli parfaitement. Mais en plus de ça, elle a brilléé par sa technique en récoltant une superbe note de 84.7667 et en terminant 9e des qualifications, place qui lui permettra de disputer la grande finale qui aura lieu mercredi au City Park de Budapest.

Après sa performance, Planeix était bien évidemment heureuse: "C'est un peu comme un rêve qui se réalise. C'est assez impressionnant comme sensation, même l'ambiance, on a qu'une envie c'est de tout donner et de s'éclater"

Pour ses premiers Mondiaux, la Française en a d'ores et déjà pris pleins les yeux : "C'est woaw (rire). Je ne sais pas si je me rend compte de ce qui vient de se passer honnêtement. Ce sont les championnats du Monde quand même, c'est impressionnant"

Alors qu'elle n'était pas placée dans les favorites pour se qualifier en finale, Planeix a créé la sensation. En s'élançant, la jeune française n'avait qu'un seul but: s'éclater: "Je dois avouer que j'y allais dans le but de m'éclater avant-tout, je n'avais pas forcément de place à atteindre, mais oui c'est bien de m'éclater et de montrer le meilleur de moi-même".

Mardi soir, la Française pourra aborder sa finale comme ses qualifications, c'est-à-dire sans aucune pression. Elle a d'ores et déjà pleinement rempli son contrat et pourra profiter pleinement de sa finale pour encore engranger de l'expérience. Une finale qui pourra l'aider sûrement encore à grandir dans sa jeune carrière.

Nicolas Evrard (depuis le City Park de Budapest)


Share on Facebook